Fonds Privés

Acquis par la ville ou donnés par des Aubagnais généreux, les fonds privés sont une source inestimable pour sauvegarder la mémoire de la ville, de ses habitants, de ses traditions ou encore de ses institutions.

Les fonds privés consultables

De nombreux fonds privés viennent compléter les fonds municipaux. Ils ont généralement trait à une thématique particulière et émanent de particuliers, d'associations ou même d'entreprises. Voici la liste des fonds disponibles à la consultation aux archives (cliquez sur le lien pour accéder à l'inventaire détaillé) :

  • Le fonds Depouzier (2 Z), une mine d'information sur les publications municipales (AJJ, Atout Age, L'Argile, l'Officiel...)
  • Le fonds du Syndicat d'Initiative (4 Z), aujourd'hui Office de Tourisme Intercommunal du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, pour ceux qui voudraient se documenter sur le syndicat et les activités touristiques à Aubagne depuis sa création.
  • Le fonds Planelles (6 Z): au-delà de l'information sur l'entreprise de maroquinerie René Planelles fermée en 2002, on peut y trouver des documents sur le travail du cuir et son enseignement à Aubagne.
  • Le fonds Vidal (7 Z), qui est une source de documentation importante sur l'histoire de la ville et des communes environnantes, ainsi que leurs personnalités.
  • Le fonds Daguier (8 Z) nous plonge dans l'univers de Marcel Pagnol grâce notamment à de nombreuses photographies du cinéaste et de ses tournages.
  • Le fonds des 1000 ans (9 Z) retrace par saison les célébrations et événements qui ont eu lieu en 2005, lorsqu'Aubagne fêtait ses 1000 ans d'existence.
  • Le fonds La Fraternelle (10 Z): La Fraternelle (anciennement Fratellanza) était une société mutuelle créée par la diaspora italienne en 1907. Ce fonds renferme, au travers de photographies, de discours et de registres des assemblées, toute l'activité de cette société mais aussi d'autres sociétés de secours mutuels antérieures.
  • Le fonds Gras-Castelin (13 Z): il est impossible d'écrire l'histoire de la musique à Aubagne sans parler de la famille Gras. Dans ce fonds, un siècle d'histoire de la musique à Aubagne vous est proposé, et notamment de l'activité du "choeur Camoin" et du fameux chanteur aubagnais Bernardin Camoin dit "Camoin-musique". Une grande partie du fonds est également consacré à la personnalité et à l'oeuvre de Joseph Fallen, capoulié du Félibrige.
  • Le fonds Féraud (15 Z): fruit de décennies de recherches archéologiques à Aubagne et dans les environs, ce fonds possède une valeur inestimable pour tout archéologue en herbe ou confirmé.

Contact

Culture
Culture
Service à la population

Les Archives municipales

Mairie annexe (1er étage), rue de la Liberté
13400 Aubagne