Yom de Saint Phalle

Figure importante de l’art contemporain, Yom de Saint Phalle expose à Aubagne expose au centre d’art contemporain Les Pénitents Noirs et au musée de la Légion étrangère. Ces deux expositions sont l’occasion pour l’artiste de revenir sur son travail, en rendant hommage à l’institution de la Légion étrangère et aux personnes qui l’ont formé, et l’ont aidé à trouver sa voie artistique.

Yom de Saint Phalle est sculpteur. Sa passion de l’art, du modelage et de la peinture est née dès son plus jeune âge. Mais après des études de sciences politiques et de journalisme, il s’engage à 24 ans dans la Légion étrangère pour ne se consacrer à son art que sept ans plus tard. Il est alors formé aux États-Unis par sa tante Niki de Saint Phalle puis par Raymond Hains, un des fondateurs du Nouveau Réalisme, à Paris.

Aux Pénitents Noirs on découvre l’artiste dans son intégralité, grâce à une résidence au cours de laquelle on peut voir l’oeuvre en création-conception, forme, volume, travail de la matière, rapport volume/espace. Sont exposés ses dessins, ses photos, ses esquisses, ses travaux à plat puis le résultat final avec ses sculptures en 3D. Le sculpteur insiste sur la nécessité de percevoir l’oeuvre en 2D avant de découvrir la sculpture finale. Son travail se décline souvent sur l’architecture et le design, laissant une place au vide. Deux œuvres inédites y ont été créées.

Du côté de la Légion le thème de More Majorum s’est imposé à lui. La devise régimentaire More Majorum, à la manière des anciens, est partagée par les deux unités dans lesquelles l’artiste a servi, le 2e Régiment étranger de parachutistes et la 13e Demi-brigade de Légion étrangère. Cette exposition est donc un retour vers tous les anciens légionnaires, mais aussi vers cette école qui l’a façonné pour en faire l’homme et l’artiste qu’il est devenu. Il dresse un parallèle entre le légionnaire et l’artiste avec pour arme commune le dépassement. Dans cet hommage il n’oublie pas ses principaux mentors, Niki de Saint Phalle et Raymond Hains. Une vingtaine de sculptures seront présentées, petites ou monumentales, accompagnées de plusieurs projets dessinés de l’artiste, dans un parcours scénographique sobre et épuré. La répartition par matériau permettra alors de souligner la diversité du travail de Yom de Saint Phalle.

Yom de Saint Phalle expose à Aubagne

La double exposition du sculpteur Yom de Saint Phalle se déroule conjointement au Centre d'art contemporain Les Pénitents Noirs d'Aubagne (jusqu'au 15 juin) et au Musée de la Légion étrangère (jusqu'au 22 septembre). Découvrez ici un aperçu des oeuvres de cet artiste inspiré.

Interview de Yom de Saint Phalle en résidence à Aubagne