Influences japonaises

Le Raku et la porcelaine s’exposent en la chapelle des Pénitents Noirs avec deux artistes, Rizü Takahashi et Taketoshi Ito . Deux techniques de travail de la terre différentes mais qui ont en commun la simplicité esthétique dotée d’une maîtrise exceptionnelle.

Les deux maîtres céramistes japonais, détenteurs de ces techniques séculaires, font du Japon une des grandes nations dans cette filière.

Rizü Takahashi, spécialiste du Raku est né en 1941 à Hiroshima où il baigne dès l’enfance dans la culture traditionnelle japonaise. À 18 ans il étudie la céramique, la cérémonie du thé tout en poursuivant des études universitaires en littérature. C’est à la suite d’un parcours qui le mène de l’audiovisuel au marketing qu’il devient céramiste et s’installe en 2004 en France dans le Sud-Ouest pour y monter un atelier de potier, un four Anagama (cuisson lente) et un pavillon de Thé.

Taketoshi Ito est né en 1981. Il travaille la céramique à partir de 2002 à Mashiko, un des centres de la céramique au Japon. Il y ouvre son propre atelier en 2007. Ce Maître de l’art céramique japonais fait partie de ces jeunes artistes qui s’approprient diverses techniques et imposent leur propre style.