Bourse d'aide à la création artistique locale

Chaque année, les artistes amateurs et professionnels ont la possibilité de postuler à la Bourse d’Aide à la Création Artistique Locale. Il suffit d’oser !

Bacal 2019 : 6 projets soutenus

La bourse d’aide à la création artistique locale (Bacal) vient de découvrir la liste des projets retenus pour l’année 2019. Le jury présidé par l’adjoint au maire à la Culture, Philippe Amy, s’est réuni mercredi 10 juillet au théâtre Comœdia pour recevoir les candidats présentant les 12 projets. Au final 6 ont été retenus, le président expliquant la volonté de ne pas saupoudrer, et de donner ainsi de véritables moyens aux candidats de mener au bout leurs projets. Il a cependant tenu à remercier l’ensemble des candidats.

Ainsi deux coups de cœur ont été délivrés, signifiant que le jury a approuvé ces projets à l’unanimité. Le collectif Cocotte Minute reçoit donc 5 000 euros pour son adaptation du roman DANSE AVEC NATHAN GOLSHEM de Lutz Bassmann (alias Antoine Volodine), que l’on pourrait hâtivement décrire comme une histoire d’amour absolue dans un monde en ruine. Ce projet pluridisciplinaire convoque la danse, la vidéo et la littérature.

Deuxième coup de cœur, Chanson Swing et Olivier Ronfard présentaient un projet de chanson française, UN SOLO, et ont reçu 1 900 euros.

Les autres lauréats de la bourse sont la Troupe du Songe pour L’involontaire servitude volontaire (1 000 euros), Tadlachance pour Pierre Blanche, installation immersive (4 000 euros), Le Fonds de dotation de l’hôpital Edmond Garcin pour la création d’une fresque (4 000 euros) et Françoise Doukhan pour la réalisation de Verre la Terre, une création mêlant le verre et la terre (4 100 euros).

 

Les lauréats ont deux ans pour donner à voir leur projet.

Jury de la Bacal 2019
  • Philippe Amy, adjoint au maire, délégué à la Culture
  • Valérie Morinière, adjointe au maire, déléguée à la Vie des Associations
  • Jean-Luc Bonnet, directeur de la culture
  • Isabelle Martins, cheffe du service culturel
  • Nathalie Sarrabayrouse, directrice de la médiathèque Marcel-Pagnol
  • Coralie Duponchel, directrice du centre d’art contemporain Les Pénitents Noirs
  • Patrick Balicchi, directeur du théâtre Comœdia

 

Qu’y a-t-il de commun entre Elvas, la compagnie Les Gens d’en face, Iraka, En Phase, Boutabou, Tétines et Biberons ou La Faction ? Les uns peignent quand d’autres dansent ou chantent. D’autres encore sont réunis sur une scène pour faire vivre le théâtre. Les uns sont professionnels, les autres amateurs. Une chose les réunit cependant, ils sont tous tournés vers la création artistique et ont reçu à un moment de leur parcours artistique la Bourse d’aide à la création artistique locale, ce petit coup de pouce attribué par la ville d’Aubagne et plus communément appelée la BACAL.

Cet apport financier permet aux artistes de créer à la seule condition qu’ils soient enregistrés sur le territoire aubagnais. La BACAL ne couvre pas totalement l’investissement d’une création, mais beaucoup avouent que sans elle rien n’aurait été possible. Et la BACAL ce ne sont pas seulement des espèces sonnantes et trébuchantes. C’est aussi la possibilité de s’appuyer sur les référents de chaque équipement culturel de la Ville pour découvrir d’autres possibilités de financement, pour intégrer un réseau de diffusion ou affronter un dossier quelque peu abscond.

La bourse à la création artistique est une véritable rampe de lancement pour n’importe quelle production ou réalisation d’un projet. - Elvas, Les Fils de Gaïa

La BACAL à permis d’initier le projet Tout un monde et notamment de participer à la création du texte en rétribuant l’auteure. - Anouck Couvrat, Les Mille Tours Cie

Service Culturel - Théâtre Comoedia
Cours Foch - 13400 Aubagne
04 42 18 16 49
service.culturel@aubagne.fr