Opposition

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

OppositionL'expression des groupes politiquesImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Espace d'expression des groupes de l'opposition municipale


Expression de novembre 2018

LA BRADERIE DE LA VILLE CONTINUE…

La Ville a conclu un bail emphytéotique à UNICIL pour l’immeuble Les Marronniers, situé 20  avenue Antide Boyer pour une durée de 65 ans. Le bail devait se terminer le 31/12/2028 et la ville d’Aubagne, à cette échéance, aurait du devenir propriétaire de 52 logements, 59 places de stationnement, et des locaux occupés par le CCAS et la Police municipale. La valeur de cet immeuble est de : 5 819 000 €. Aujourd’hui le Maire a  décidé de vendre l’ensemble de l’immeuble a UNICIL pour la somme 3 900 000 € ,10 ans avant  la fin du bail 25 % de moins en mettant fin au bail 10 ans avant son terme. On ne peut que s’interroger sur cette décision et sur sa motivation.

Cet argent va-il être réinvesti ? Aucune réponse n’a été donnée à cette question.

On ne peut que s’inquiéter de la rapidité de la décision.

Par ailleurs, dans sa précipitation,  la direction municipale n’a eu aucune concertation avec les locataires de l’immeuble, a présenté une délibération au Conseil Municipal sans un avis des domaines en règle, sans engagement ferme d’UNICIL de rétrocéder à la ville les locaux actuellement occupés par elle.

Une telle attitude ne peut que nous inquiéter sur la gestion actuelle de notre ville.

Les élus du groupe «Socialiste et Démocrates»
Patrick Arnoux, Stéphanie Harkane, Gérard Rampal (PS), Jean-Marie Orihuel (MoDem)

MONSIEUR LE MAIRE, VOUS AVEZ MENTI !

On peut, désormais, affirmer que les investissements prévus par G. Gazay ne verront pas le jour. Incapable de les financer sur le budget de la ville, leur réalisation avait lâchement été confiée à la Métropole qui vient d'annuler les quelques maigres crédits prévus...

Contrairement aux promesses faites, notre ville ne sera donc pas dotée d'un « stade nautique », d'un complexe sportif neuf, d'un palais des congrès en centre ville, d'un musée international du santon et de la céramique, d'un nouveau conservatoire, et les taxes augmentent! Les Aubagnais qui avaient voté pour ces projets et pour la baisse des impôts ont été trompés.

G. Gazay leur a menti. Il ne pouvait pourtant ni ignorer les capacités financières de la ville, ni imaginer sincèrement que les baisses de dotations de l'État s'arrêteraient.

Nous considérons que cette politique-là doit disparaître et laisser la place en 2020 à une autre, réaliste et optimiste à la fois, qui n'annonce rien d'extravagant, corresponde à la vie des citoyen-nes et leur permette d'être informés et acteurs de leur commune.

Le Groupe «Aubagne alternative citoyenne et écologique» :
Magali GIOVANNANGELI et Denis GRANDJEAN, coprésidents, N’Djima AIT ABBAS, Daniel FONTAINE, et Hélène LUNETTA

VERS UN RETOUR SUR LES RAILS DU VAL’TRAM ?!

Mme M. VASSAL vient d’être élue Présidente de la Métropole d’Aix-Marseille. Etant toujours Présidente du Conseil départemental, elle dispose désormais de deux porte-monnaie. Au- delà des clivages politiques, nous considérons que cela est très encourageant pour Aubagne et sa région, puisqu’elle se déclare favorable à la reprise du projet du Val’tram. Celui-là même que G. GAZAY et son équipe ont sabordé. De plus, R. MUSELIER, Président de la Région SUD, soutient, lui aussi, le grand aménagement de l’est du département, porté par tous les Maires du territoire (Sauf G. Gazay…) unis derrière S. BARTHELEMY. Le Val’tram est nécessaire pour l’emploi de ceux qui n’ont pas de véhicule et respectueux de l’environnement pour ceux qui souhaitent s’en passer.

J. MELIN et N. ROBINE, Conseillers Aubagne Bleu Marine, soutiens anciens et déterminés de la réouverture de la voie de Valdonne, en appellent à l’intelligence collective des élus locaux dans l’intérêt des 100 000 habitants du territoire. 

Le Groupe «FN-Bleu Marine» :
Joëlle MELIN, présidente, et Nicolas ROBINE


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.