Majorité

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

MajoritéL'expression des groupes politiquesImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Espace d'expression des groupes de la majorité municipale

Expression de novembre 2018

LA DÉMOCRATIE LOCALE : UNE ACTION DE TERRAIN AU PLUS PRÈS DES BESOINS DES AUBAGNAIS

Les Aubagnais ont de nombreuses occasions pour rencontrer les élus et les services municipaux. Que ce soit à l’occasion des conseils de quartier ou des visites sur place avec les riverains, des Conseils citoyens, des Conseils d’intérêt de quartier ou des réunions avec les bailleurs sociaux, « concertation et proximité » sont les maîtres mots qui guident notre politique de proximité.

En demandant à la Métropole le retour des compétences de proximité à l’échelon communal, nous affirmons notre volonté de poursuivre et d’assumer au plus près des populations une gestion directe que ce soit en matière de propreté, de sécurité et d’aménagement. Qui mieux que les habitants est à même de savoir ce dont ils ont besoin ?

C’est à ce prix que nous ferons vivre une véritable démocratie locale. C’est la volonté de l’équipe municipale et nous le disons haut et fort.

Le Groupe «Aubagne, Les Républicains et apparentés» : Alain ROUSSET, Président, Jeannine LEVASSEUR, Danielle MENET, Léo MOURNAUD, Hélène TRIC, Mohamed SALEM, Patricia PELLEN, Pascal AGOSTINI, Bruno FOTI, Geneviève MORFIN, Giovanni SCHIPANI, Vincent RUSCONI, Bernard LOUIS, Marie-Claude GILLET, Marie-Hélène ARFI-BONGIOVANNI, Valérie MORINIÈRE, Philippe PORFIRO, Brigitte AMOROS, Alexandra PASOLINI et Christine PRETOT.

POUR LE MAINTIEN  DES TERRITOIRES

Le Préfet de Région Pierre Dartout a été chargé par le Premier Ministre de mener une concertation  avec les élus des Bouches du Rhône sur la fusion entre notre Département et la Métropole d’Aix-Marseille Provence.

Ce nouveau débat Métropole-Département doit être l’occasion de clarifier, une bonne fois pour toute, le fonctionnement et les compétences de chacun. Martine Vassal qui vient d’être élue à la tête de la Métropole Aix-Marseille Provence a plusieurs fois réitéré sa volonté de rendre aux communes un certain nombre de compétences de proximité. C’est une bonne perspective. La voirie, les cimetières, les aires d’accueil ou encore le stationnement sont autant de domaines d’actions qui ne peuvent être gérés de manière trop centralisée.

Dans un même temps, la future collectivité locale née de la fusion du Département et de la Métropole ne peut faire abstraction des spécificités, des projets et de l’identité  de chacun de ses Territoires.

Ce ne sont ni les communes car elles n’en auront pas les moyens humains et financiers, ni les services centraux de la  Métropole-Département qui pourront répondre au mieux à certaines politiques publiques telles que l’entretien des zones d’activités, la gestion de la collecte au plus près des besoins des habitants, l’entretien ou la construction d’équipements publics.  

Ce ne sont ni les communes ni la Métropole-Département qui pourront, au plus près des intérêts de chacun de nos villages gérer et faire évoluer les plans locaux d’urbanisme, la valorisation de nos paysages, subventionner les associations de proximité, et pour ce qui nous concerne par exemple, assurer l’animation et la mise en valeur de notre filière Argile.

Parce que le Territoire du pays d’Aubagne et de l’Étoile, émanation de notre ancienne agglomération, est tout comme la commune, un échelon institutionnel qui symbolise la confiance de nos concitoyens envers ses représentants, nous défendrons la nécessité de conserver ce lien démocratique au sein de la future fusion Métropole-Département.

Le Groupe «UDI» : Alain GREGOIRE, Président, Sylvia BARTHELEMY, Laurent COLOMBANI, Gilles FEUGIER, André LEVISSE, Christine RAMPAL.

L’ENVIRONNEMENT AU CŒUR DE NOS PRÉOCCUPATIONS QUOTIDIENNES

En tant que Présidente du Conseil départemental et de la Métropole, Martine Vassal vient de présenter l’Agenda de l’environnement. Qualité de l’air, milieux aquatiques, transports collectifs et mobilité douce, gaspillage alimentaire, énergies, biodiversité… tels sont les principaux axes de ce plan d’actions. À son échelle, la ville d’Aubagne s’inscrit parfaitement dans cette démarche.

- Mise en place de la commission circulation qui examine toutes les solutions qui peuvent faciliter les transports doux, la « zone 30 », la création de pistes cyclables…

- Actions pédagogiques de lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires qui utilisent par ailleurs 40 % de produits issus des circuits courts…

- Soutien à la filière du recyclage avec la Ressourcerie, créée par le Conseil de Territoire.

- Démarche « Zéro phyto » qui conduit les services municipaux à ne plus utiliser de produits phytosanitaires…

- Installation du nouvel éclairage public conforme aux normes environnementales avec un objectif d’économie d’énergie de 75 % de la consommation actuelle d’électricité…

- Mise en œuvre du contrat rivière qui permettra la sécurisation et la valorisation des berges de l’Huveaune : lutte contre la pollution, aménagements pour éviter les inondations, création de voies vertes... L’environnement est véritablement au cœur de nos préoccupations et nous inscrivons notre politique municipale dans une écologie positive. 

Le Groupe «Société Civile : Au cœur d’Aubagne» : Sophie ARTARIA-AMARANTINIS, Présidente, Philippe AMY, Danielle DUPRE, Elyes FERCHICHI, Julie GABRIEL.

 



Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.