Louis Marino

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Louis MarinoPersonnalitésImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Les arrosants de Longuelance

Aujourd’hui, 500 agriculteurs, adhérents de l’association syndicale des arrosants de la plaine agricole d’Aubagne, bénéficient, sur 317 hectares, d’un réseau d’irrigation sous pression. Pour des raisons de coût, cette modernisation n’a pu s’étendre sur la totalité du territoire communal. Entre Pont de l’Etoile et l’avenue Gabriel-Péri, 51 hectares sont toujours irrigués par le béal des moulins (prononcez le « bial »), dont la gestion et l’entretien relèvent des Arrosants du syndicat du Gast de Longuelance.

Louis MarinoA sa tête depuis 39 ans : Louis Marino, 87 ans, bon pied bon oeil, « dernier des Mohicans » de l’élevage bovin aubagnais (ses vaches ne quittèrent les prés qu’en 2000), parti d’Endoume en 1941 pour mener à pied, avec ses parents, le troupeau d’une vingtaine de têtes vers de nouvelles terres louées à Aubagne.

Sur ce petit territoire, où un gardien d’eau organisa jusqu’en 1980 la levée des vannes – « Les années de sécheresse, il venait nous avertir, de jour comme de nuit, que c’était le moment d’irriguer » raconte Louis – le syndicat perdure (pour combien de temps encore, se demande-t-il), en dépit de la quasi-disparition des agriculteurs. Ils se comptent en 2010 sur les doigts d’une seule main.

Parmi les adhérents (180 cette année), la plupart, tel le centre des impôts, ont une activité qui ne réclame pas vraiment d’eau. Traverse des Moulins en revanche, entre les avenues de Garlaban et Roger-Salengro, plusieurs jardins potagers s’abreuvent encore à l’Huveaune, dont l’eau est plus claire depuis l’arrêt des tanneries. Et, comme s’en amuse Louis, le ruisseau d’irrigation passe encore, ici ou là, sous les maisons…

Marie Michaud


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.