Aubagne ville internet 2016

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Marcel Pagnol 2017

Aubagne ville internet 20162016Imprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Aubagne ville internet 2016, une « smart city » en devenir

Pour sa première participation au label Villes Internet, Aubagne s’est vu remettre deux arobases (@@) le 18 février dernier à Montrouge. Elyes Ferchichi, conseiller municipal délégué à la Ville numérique, se félicite de cette labellisation qui scelle les ambitions numériques d’Aubagne. Entretien avec un élu passionné.

 

AJJ : pouvez-vous nous exposer en quelques mots ce qu’est ce Label Villes Internet ?

Elyes Ferchichi, conseiller municipal d'Aubagne délégué à la ville numériqueElyes Ferchichi : pour faire simple, et pour que toutes les générations comprennent, c’est un peu comme le concours des Villes fleuries, sauf qu’à la place des fleurs qui viennent récompenser le fleurissement, ce sont des arobases (le signe @) qui sont attribuées pour saluer le développement de services permis par les nouvelles technologies. Il est porté par une association qui s’appelle Villes internet, qui dispose d’une forte expertise dans le numérique et qui a surtout développé depuis sa création en 1999 un réseau considérable, permettant de formidables échanges et des retours d’expérience qui font gagner du temps et de l’argent aux collectivités territoriales.

 

AJJ : alors, heureux de cette labellisation ?

Elyes Ferchichi : oui, c’est véritablement un premier pas très encourageant. D’autant plus que pour cette première participation, faute de temps, nous n’avons pas pu faire part au jury de toutes les initiatives déjà mises en place, même si les services municipaux se sont mobilisés en un temps record. Au-delà du nombre d’arobases, l’essentiel pour nous est d’avoir ainsi une feuille de route, qui permette de recenser, de planifier et de suivre tous les projets autour du numérique. Enfin ce label, c’est aussi un outil de communication et un objectif fédérateur, que ce soit pour les agents municipaux ou pour tous les acteurs du territoire, qui permet d’affirmer chaque jour l’ambition qui est la nôtre d’offrir de nouvelles opportunités aux Aubagnais.

 

AJJ : quelles sont ces opportunités ?

Elyes Ferchichi : elles se présentent dans tous les domaines : éducation, culture, économie, insertion, démocratie… S’agissant de l’éducation, avec le projet d’école numérique par exemple, nous souhaitons que les écoliers aubagnais et leurs enseignants bénéficient d’outils – tablettes, tableaux numériques – qui révolutionnent, on le sait, la manière d’apprendre grâce aux contenus interactifs auxquels ils donnent accès. Dans le domaine des services publics qu’offre la Ville, il y a aussi beaucoup à faire : s’il existe déjà l’état civil en ligne ou la réservation et le paiement de sa place pour le théâtre Comoedia par exemple, nous voulons développer rapidement de nouveaux services en ligne qui facilitent la vie des usagers. Cela passe en particulier par un portail citoyen. Cela se fera avec le lancement d’un nouveau site internet, au début de l’année prochaine.

 

AJJ : quels sont les projets déjà en cours ?

Elyes Ferchichi : les infrastructures et les canaux de diffusion sont essentiels pour développer des services basés sur le numérique C’est pourquoi le déploiement de la fibre optique est l’une de nos priorités, ainsi que l’installation de bornes Wi-Fi à travers la ville. Les projets basés sur la dématérialisation sont aussi en bonne voie, comme le Conseil municipal ou le traitement du courrier, ce qui permet de faire de substantielles économies de papier tout en étant plus efficace.
Un autre axe de notre stratégie est l’implication de tous les acteurs du territoires et leur mise en relation. C’est la raison pour laquelle préparons des Assises du numérique en 2017, pour que tout un chacun s’empare de ces questions.

 

AJJ : comment voyez-vous Aubagne demain ?

Elyes Ferchichi : j’imagine une ville connectée et intelligente qui s’inscrive pleinement dans une logique de développement durable. Par exemple, des lampadaires qui ne s’allument que lorsqu’ils détectent des passants, un système de stationnement intelligent pour indiquer aux automobilistes les places de parking libres, des usagers ou des touristes qui reçoivent des informations géolocalisées pour mieux profiter de la ville ou encore le Li-Fi, une technologie qui utilise la lumière les lampadaires pour connecter les utilisateurs à Internet. L’objectif est d’améliorer les services proposés aux citoyens et le confort urbain, et in fine, de rendre la ville plus attractive.

 

* «Smart City » : ville intelligente utilisant les technologies de l’information et de la communication pour améliorer la qualité des services urbains.


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.