Grand prix d'architecture

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

aubagne.fr sur Facebook
Grand prix d'architecture2013Imprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Espace des Libertés : le Grand Prix pour Aubagne !

Le nouvel espace festif et citoyen de l’entrée de ville a été distingué parmi 85 projets d’architecture en compétition.

Il était 19h30, jeudi 19 septembre, lorsque la décision du jury est tombée : le Grand Prix départemental de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage est attribué à l’Espace des Libertés, qui obtient dans la foulée la seconde position au Grand prix du public décerné par 217 votants (à seulement 3 voix du vainqueur). Sur 85 candidatures adressées au Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement des Bouches-du-Rhône, l’Espace des libertés aura donc conquis jusqu’au bout élus, professionnels de l’architecture, journalistes, jury d’un concours dont l’objectif est « de mettre à l’honneur ceux qui, dans l’acte de bâtir, privilégient la création, l’innovation tout en respectant la qualité architec­turale, urbaine et paysagère ».

L'Espace des Libertés au crépuscule - Photo de Cyril Pariaud

Autour de la table, avant le vote, les éloges n’ont pas manqué : du « contraste incroyable entre la minéralité du béton et l’humanité que dégage le bâtiment » à « sa manière de mettre en valeur l’entrée de ville et de structurer les différents éléments qui la composent » ; de sa « capacité à accueillir naturellement une diversité d’usages » à « la simplicité de circulation que permet la large galerie intérieure ».

Pour l’architecte, Matthieu Poitevin, c’est la reconnaissance par un jury national d’un parti pris que « la Ville d’Aubagne a suivi et soutenu », heureux qu’un « académisme de façade n’ait pas rejeté l’architecture moderne et vivante » de l’Espace des Libertés. Daniel Fontaine partage la fierté de voir sa ville distinguée pour un équipement qui « répond avec audace et pertinence à notre commande publique ». Commande qui intégrait, rappelons-le, une dimension participative, exercice qui n’est pas toujours simple pour les architectes. En janvier 2011, Matthieu Poitevin et Pascal Reynaud avaient ainsi présenté leur projet aux citoyens, techniciens et élus de l’atelier participatif et pris en compte les évolutions possibles. Le Grand Prix a relancé le débat.

Comme l’histoire de l’architecture en fournit mille exemples, l’Espace des Libertés a ses « pour » et ses « contre ». « Il s’est construit sous mes yeux. Au départ, j’étais vraiment sceptique. Maintenant, j’y suis attachée », confie Geneviève, une résidente des Marronniers impatiente « de voir de quoi il aura l’air avec le tram ».

undefinedmarie.michaud(at)aubagne.fr

Matthieu Poitevin, architecte de l'Espace des Libertés avec Pascal Raynaud, a répondu à nos questions, le soir de l'événement à la Friche de la Belle de Mai :


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.