Parc des trois diamants

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Parc des trois diamants2011Imprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Solidarité, partage, entraide

L'inauguration du parc des Trois Diamants par le maire d'Aubagne, Daniel FontaineLe 21 septembre, les habitants du quartier sont venus nombreux fêter l’inauguration du Parc des trois diamants. Le projet a mobilisé pendant près de deux ans des habitants de tous âges, dans le cadre d’une concertation coordonnée par le groupe de préparation et de suivi du conseil de quartier. Ainsi fut-il décidé d’équiper le jardin d’un city-stade, de jeux d’enfants et d’un boulodrome, d’y aménager un coin où cultiver ensemble des plantes aromatiques, d’y planter arbres et arbustes…

Lors d’un atelier coordonné par la Maison de quartier, les enfants ont écrit pendant l’interclasse un conte qui a donné son nom au jardin (voir la vidéo ci-dessous). Aujourd’hui, un nouveau groupe de suivi, auquel se sont déjà inscrits plus d’une dizaine d’habitants, est chargé de réfléchir à la meilleure façon de l’animer et de l’entretenir.

Un jardin pour un graffeurMam's, le graffeur du parc des 3 diamantsMam’s. Ainsi surnomme-t-on M’hamed Hadjhacene, auteur du graff qui accueille les Aubagnais à l’entrée du nouveau Parc des trois diamants, à La Tourtelle. Une première commande publique en solo pour ce graffeur de 37 ans qui a déjà un long parcours à son actif, dont diverses interventions avec le Collectif Graff. Au Charrel, son quartier, sur un mur du complexe sportif puis devant la Maison de quartier, au rond-point Martin-Luther-King, dans les première et seconde versions du graff I Have a Dream…

Mordu de graff depuis ses 16 ans, inspiré par le Parisien Shadow ou le New-Yorkais Totem 2, Mam’s n’a jamais lâché ses bombes de couleur. Ce sont ses prestations à la Maison de quartier de la Tourtelle, un stage de graff pour les enfants, une performance lors d’Halloween, avant le concert de rap, qui l’ont doucement mené vers le Parc des trois diamants.

« Le graff devait être une sorte d’illustration du conte écrit par les enfants à l’occasion de l’aménagement du jardin. Il me fallait donc intégrer à mon graff trois diamants, une plume en or, ainsi que trois mots, les vertus qui composent la morale de l’histoire : partage, entraide, solidarité. J’ai choisi un rouge, un vert et un bleu pour les diamants et logé les mots dans un parchemin. » Résultat : Mam’s a créé un graff harmonieux pour un jardin voué à accueillir des plus petits aux plus âgés des habitants.


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.