Danse Temps 2

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Marcel Pagnol 2017

Danse Temps 22011Imprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Le deuxième temps de la danse 

Après un apéritif en janvier, Danse Temps 2, invite les aubagnais à la découverte de nouvelles compagnies et mouvements chorégraphiques.

C’est très inhabituel mais la session danse de la programmation du Comoedia débute à la Penne-sur-Huveaune. Gare centrale de la compagnie Grenade-Josette Baïz pose onze danseurs dans un hall de gare pour croiser les trajets et les humeurs, les désirs et les élans sur de la musique baroque, les concertos de Jean Sébastien Bach arrangés par Jean-Jacques Palix. La Compagnie est composée de jeunes gens que Josette Baïz a rencontrés et formés depuis l’enfance. Leur talent, énorme, combine danse contemporaine, hip-hop, et danse traditionnelle, avec une fraîcheur juvénile et directe. La création date de 2010, mais la compagnie vient d’entamer en janvier une tournée qui déjà emporte tous les succès.

Ce deuxième temps de danse se veut être aussi un moment de réflexion autour du mouvement et des chorégraphes. Pina Bausch, célèbre chorégraphe décide en 2008, quelques mois avant sa mort, de reprendre son fameux spectacle Kontakthof, non plus avec sa troupe, mais avec des adolescents de 14 à 18 ans qui ne sont jamais montés sur scène et n’ont jamais dansé. Le documentaire, Les rêves dansants sur les pas de Pina Bausch, projeté au cinéma Jean Renoir, est leur histoire...

Déjà présents en janvier, les danseurs de la Cie Artmacadam proposent une chorégraphie un peu différente pour le 2ème volet de leur création. On reste cependant dans l’esprit « Lynchien », on garde les personnages perruqués pour ce travail qui marque ainsi un an de présence sur Aubagne de la Cie, entre théâtre, installation, danse sur l’espace public.

Xavier Kim présente, le 7 avril, Akys Projecte-#0.0, un spectacle pour un public très jeune. Il se définit volontiers comme un artiste de cirque multimédia, mutant, acrobate et danseur. Il nous offre là un solo intérieur sur la difficulté de passer du virtuel au réél, de l’adolescence à l’âge adulte.

Le temps 2 de la danse se termine par un spectacle où le burlesque est roi : Idiotas. On y explore les diverses figures de l’idiot. Les interprètes explorent surtout leur propre idiotie.

sophie.pehaut-bourgeois(at)mairie-aubagne.com


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.