Hubert Garnier, peintre-sculpteur

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Hubert Garnier, peintre-sculpteur2015Imprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Hubert Garnier, peintre et (ou) sculpteur

Hubert Garnier est l’hôte du centre d’Art des Pénitents Noirs du 17 janvier au 28 février avec peintures et sculptures. Son exposition Matières, ombre et lumière, présente des oeuvres subtiles, puissantes et complexes. Généreux, il invite son ami, le sculpteur (ex rugbyman) Jean-Pierre Rives à exposer à ses côtés.

Il est peintre et sculpteur. Ou sculpteur et peintre. Tout dépend du moment. Mais selon lui, une chose est sûre, il est meilleur sculpteur que peintre et tendrait à ne devenir que sculpteur. « La sculpture est une discipline plus difficile, explique l’artiste, mais c’est le combat qui est intéressant ». Ses oeuvres sculptées sont monumentales parce que dès que l’idée émerge, dès qu’il commence à travailler il pense monumental.

Hubert Garnier et l'une de ses sculptures aux Pénitents Noirs d'AubagneLorsqu’il évoque ses influences, elles sont immanquablement espagnoles. Et de citer Chilida, Oteiza, Tapiès. Celui que César appelait le Marseillais a fait les Beaux-arts, puis a oeuvré dans l’architecture. On reconnaît dans son travail le tracé des lignes, le dessin pur.

Pour ses sculptures, il commence par dessiner en tout petit, puis passe à la maquette en bois et au métal à une échelle quelque peu supérieure. Là il peut vérifier les équilibres. L’acier pourra alors être étiré, cintré, vissé, soudé. Peint aussi, comme la pièce baptisée « Yellow submarine ». C’est paraît-il aussi à cela qu’on le reconnaît. Après le bleu Klein ou le rouge Hermès, voilà le jaune Garnier.

Peinture d'Hubert GarnierDe sa peinture il parle moins. La matière y est aussi très présente. Il colle le sable, le tissu, la paille, le cordage, le métal qu’il repousse. Son travail de création est associé quoiqu’il fasse à une certaine force. Serait-ce le moyen d’éloigner les mauvais génies ? Mais pas de destruction. Avec ses oeuvres il veut s’immiscer dans l’intime, ne jamais y entrer en force. L’homme est généreux, sensible. Si la matière est son maître mot, l’émotion est semble-t-il son moteur. A la Chapelle des Pénitents Noirs, il convie son ami, Casque d’or et ses «ferrailles ». Les jaunes de Garnier cotoieront les rouilles de Rives, donc, que le visiteur n’hésitera pas à toucher pour prendre la pleine mesure des oeuvres.

Matières, ombre et lumière - Une exposition de Hubert Garnier aux Pénitents Noirs d'Aubagne du 17 janvier au 28 février 2015

> Du 17 janvier au 28 février
> Vernissage le 17 janvier à 11h
> Visites guidées de l'exposition par Hubert Garnier les samedis 24 janvier et 14 février à 16h
> Atelier de sculptures en carton le samedi 31 janvier à 14h30. Participation libre sur inscription au centre d’art des Pénitents Noirs : 04 42 18 17 26.

• Exposition réalisée avec l'aimable participation de l'entreprise JEFCO Peinture

 

 

 

 


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.