Marseille Provence 2013

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Marseille Provence 2013EvénementsImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Marseille-Provence 2013 - Pays d'Aubagne et de l'Etoile

Expo Picasso : les oeuvres en leur terre

L’exposition Picasso qui débute le 27 avril prochain a trouvé sa terre d’accueil. Qui mieux qu’Aubagne aurait pu recevoir 150 pièces du Picasso céramiste ?

Lors d’un des premiers comités de pilotage de l’exposition Picasso Céramiste et la Méditerranée, Joséphine Matamoros, conservatrice honoraire du patrimoine, et conservatrice historique de l’exposition expliquait qu’elle « est à sa juste place dans un territoire dont le coeur bat encore pour la Céramique. Il faut la dédier aux ouvriers céramistes d’aujourd’hui »

undefinedLire la suite


Joséphine ou la passion Picasso

Quand Marseille Provence 2013 a proposé à Joséphine Matamoros le commissariat d’une exposition Picasso pour l’Année Capitale, elle a applaudi des deux mains. Elle la Méditerranéenne, la Catalane, née à Godall, non loin du village de Horta de Sant Joan où Picasso créa plus de 200 oeuvres en 1909, ne pouvait rêver mieux. C’est alors qu’elle [...]

undefinedLire la suite


12 villes pour une oeuvre

Début avril une dizaine de personnes s’activent à l’école de la Céramique. Il leur faut rapidement trier et organiser les quelques 1400 pièces de céramique cuites dans les fours de l’école mais fabriquées par les élèves des écoles du territoire dans le cadre du projet 12 villes une oeuvre, en lien avec l’exposition Picasso Céramiste et la Méditerranée.

Projet 12 villes une oeuvreQuel meilleur moyen de sensibiliser les enfants à l’oeuvre de Pablo que de leur faire mettre les mains dans la terre ! Initié par l’équipe des Pénitents Noirs, le projet a très vite pris une autre ampleur, et l’école de la Céramique s’est inscrite dans l’aventure.

« Ce projet a dépassé la médiation, explique Guy Bonin, responsable de la section céramique de l’ADEF. Nous en avons profité pour en faire un projet de la filière. 10 céramistes du territoire ont participé. Cela a permis à nos stagiaires de rencontrer des professionnels, d’aller dans les écoles pour transmettre leurs compétences, et de travailler sur de vraies commandes avec leurs contraintes ». Sur les 10 céramistes, 6 sont nouvellement installés. « On est à la fois dans l’accompagnement, dans l’économique et le culturel », ajoute Guy Bonin.

L’oeuvre, dessinée par Moïra Dilillo, céramiste désigneuse, et fabriquée par les enfants, sera installée sur la place Joseph-Rau pendant Argilla, avant de trouver sa place définitive. Elle symbolise ainsi la volonté politique de ce territoire d’asseoir l’activité économique de la céramique. Et en bonus, chaque enfant repartira à la maison avec son autoportrait modelé dans la terre.


Aubagne investit le Pavillon M

Durant tout le mois de mars 2013, le Pays d'Aubagne investit le Pavillon M, « vitrine de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture » ainsi que le souligne Patrick Arnoux, le premier adjoint au maire d'Aubagne délégué à la culture.

Les visiteurs peuvent y admirer une exposition d'œuvres céramiques de Danielle Jacqui, invitée d'honneur du Pavillon M, parmi lesquelles ses splendides santons, la maquette de son Organugamme, une présentation de l'exposition Picasso Céramiste et la Méditerranée...

« C'est une grande chance pour Aubagne de pouvoir faire valoir ses talents auprès des dizaines de milliers de visiteurs qui passent chaque semaine » se félicite Rudy Vigier. Le coordinateur de MP2013 pour le Pays d'Aubagne et de l'Etoile met aussi l'accent sur le fait que « la capitale européenne, ce n'est pas chacun chez soi, c'est ensemble que nous construisons une démarche dynamique qui invite le publics à circuler, et parfois même à franchir les barrières du symbolique pour aller vers la connaissance d'arts ou de projets artistiques qu'on n'a jamais rencontrés ».

La soirée d'inauguration du samedi 9 mars s'est terminée par un showcase de Fantasticus, lauréat de la Pépinière d'artistes 2013.

Voir la vidéo :


Mona Hatoum : « Je suis tombée amoureuse du lieu­­­ »

Le jour du vernissage de son exposition, 3 jours après l'ouverture officielle de Marseille-Provence 2013, nous sommes allés à la rencontre de Mona Hatoum. L'artiste confie qu'elle est tombé sous le charme des Pénitents Noirs. Elle revient sur ce qui l'a amené jusqu'à Aubagne et insiste sur le rôle des Ateliers de l'EuroMéditerranée. Elle raconte aussi sa rencontre avec sa compatriote palestinienne, Leïla Shahid, « une visite fantastique ».


Participez aux ateliers de Marseille-Provence 2013 !

• Atelier Randonnées - Référent : Corinne Zito. 04 42 18 19 31.

• Atelier Fête de l’Huveaune - Référent : Valérie Bronchart : 04 42 18 19 96.

• Atelier Festival Nous serons tous d’ici - Référent Hugues Kieffer : 06 86 26 33 83

• Atelier Expositions - Référent : Jean Luc Bonnet : 04 42 70 17 11

• Atelier Arts et festins du Monde - Référent : Isabelle Martins : 04 42 18 19 16

• Atelier Clôture de l’année - Référent : Martine Martinez. 04 42 18 19 35.


Et soudain une grand clameur

Le coup d'envoi des festivités et animations de Marseille-Provence pour le Pays d'Aubagne et de l'Etoile a été donné samedi, cours Voltaire. Avec une grande clameur qui est entrée en résonance avec celles lancées depuis tout le territoire, dont celle du Mont Julien, à Cadolive.

Reportage photo de Marc Munari :

03

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

26

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

19

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

16

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

06

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

28

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

15

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

22

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

27

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

07

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

24

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

09

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

17

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

12

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

11

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

25

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

13

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

29

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

18

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

01

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

14

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

04

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

08

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

10

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

02

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

20

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

23

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

21

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari

05

Ouverture MP2013 - La Grande Clameur - Photo Marc Munari


Les sirènes, une histoire d'envoûtement

Un jour, chez un brocanteur, Franz Clochard, le directeur artistique de la compagnie Mécanique Vivante, est tombé en arrêt devant une sirène.

Franz Clochard sur le cours Foch à Aubagne« C’est vraiment l’histoire d’une rencontre avec un objet », explique celui qui après avoir participé à la création du Cirque Archaos cherchait une nouvelle manière de s’exprimer. Sa relation avec ses sirènes a démarré il y a 15 ans. Celles installées sur le cours Foch sont de la dernière génération. « J’ai d’abord fabriqué des prototypes et travaillé la relation entre la forme et le rendu sonore, explique ce musicien qui a imaginé des polyphonies. La sirène, c’est une histoire de pression et de dépression ». Il faut comprendre qu’une sirène a besoin d’air pour vivre, ensuite on saisit mieux pourquoi Franz parle d’elle comme d’êtres humains : la soprano, le ténor, la mezzo… Et il raconte : « le premier orchestre de sirènes remonte à 2004. Les compositions sont de Benoit Louette. Il a développé tout le soft. Le sirènium est l’instrument qui permet par la lutherie de donner l’expression à l’instrument. Contrairement à ce que l’on imagine, il ne s’agit que de son acoustique. »

Ecoutez un extrait :



La ville invisible

Lors du lancement de la ville invisible au Charrel le 6 novembre 2012Réinventer et faire vivre la ville à la faveur d’un projet théâtral : c’est ce qu’entendent faire les membres de l’atelier constitué autour de La Ville invisible. Le principe ? « S’appuyer sur l’itinéraire du tramway pour permettre aux Aubagnais de mettre en valeur un souvenir de leur vie quelque part, sur l’un des points du tracé », explique Frédéric Pignol, l’un des protagonistes de l’atelier. Certains auront vécu un évènement mémorable aux abords du lycée Joliot-Curie, de la piscine du Charrel ou encore du pôle d’échange… Aux membres de l’atelier de collecter toutes ces petites histoires qui ont fait la grande. « Des questionnaires ont été déposés dans les maisons de quartiers, afin que les Aubagnais puissent y inscrire leur souvenir le plus marquant ». Passé le mois d’avril, le réalisateur Hervé Lelardoux récupérera toutes ces tranches de vie, posées par écrit, et il aura pour mission de les mettre en scène. D’ores et déjà, une constatation : les premiers résidents ayant rendu leur copie se sont volontiers prêtés au jeu. « Presque instantanément, un souvenir leur revenait. C’était surprenant, ils n’ont pas eu à réfléchir », se réjouit Frédéric Pignol.

Les rendez-vous

La collecte de souvenirs est lancée. Reste à l’alimenter. L’Arpenteur nous confirme que les souvenirs sont à déposer dans les boîtes aux lettres prévues à cet effet. En janvier et février deux projets participatifs vont débuter : la réalisation d’une promenade sonore dans le quartier de la Tourtelle avec Radio Grenouille et l’exploration de l’invisible dans la ville lors d’une enquête créative proposée par Hendrik Sturm, artiste-plasticien invité par l’Arpenteur. Informations et inscriptions auprès de undefinedfrederic.pignol(at)aubagne.fr.

Les rendez-vous dans la ville invisible à Aubagne ce sont aussi des rencontres lecture de textes de l’Arpenteur et des Villes Invisibles de Calvino, par Hervé Lelardoux et Antoine Mahaut.


A l'école de Picasso

Ce n’est sans doute pas le fruit du hasard si Aubagne a choisi comme thématique Picasso céramiste et la Méditerranée pour son exposition organisée aux Pénitents noirs, du 27 avril au 13 octobre. « Cela pose une question, celle de la transmission de l’argile », note Céline Delpicchia, responsable du centre d’art. C’est le fil d’Ariane suivi, avec les ATN et l’école de céramique, pour ce projet à destination des scolaires.

Coralie fait de la médiation culturelle avec des écoliers aubagnaisIl se décline en deux volets. La conception tout d’abord ! Avec "12 villes une oeuvre", 12 classes (une pour chaque commune de l’Agglo) participeront à l’édification d’un totem, composé de pièces conçues par 280 enfants, encadrés par leur professeur, des céramistes et des élèves de l’école de céramique. 400 pièces représentant des nez, des bouches, des yeux, dans l’esprit des portraits déstructurés de Picasso, seront assemblées pour donner naissance à ce totem, qui mesurera 3 mètres de haut et 2 mètres de large.

Classe après classe, on sensibilise les élèves à l’argile, puis à la découverte de l’univers de Picasso, à l’aide de deux mallettes pédagogiques qui circulent dans les écoles. Un volet coordonné par les médiatrices des Pénitents et le Pôle enfance.


GR 2013 : 2000 balises entre Aubagne et Salon

La première balise du GR 2013 a été posée le 17 décembre dernier par Patrick Arnoux, premier adjoint au Maire délégué à la Culture, devant l’office de tourisme intercommunal du Pays d’Aubagne et de l’Etoile.

Patrick Arnoux pose la première balise du GR 2013.

Dans la foulée, bénévoles des Excursionnistes marseillais et d’associations locales ont poursuivi par équipes, entre La Barasse et Auriol, le balisage de ce nouveau sentier qui sera inauguré les 23 et 24 mars prochains. Long de 365 km, le GR 2013 composera un « véritable musée à ciel ouvert », cheminement péri-urbain conciliant patrimoine architectural et naturel, le tout mis en perspective par le travail d’une dizaine d’artistes. A Aubagne, la balade longera l’Huveaune avant de traverser la plaine de Beaudinard et de filer vers le col de Bertagne.


Tout pour le plaisir des papilles

Le 4 mai, les berges de l’Huveaune prendront des allures de guinguette géante. Une guinguette de 600 convives servis à table et dont le menu sera élaboré par deux jeunes chefs montant, Christophe Dufau, des Bacchanales à Vence et Mauro Colagreco du Mirazur, 2 étoiles au Michelin, à Menton. « Aubagne est l’une des 6 villes qui invitent à un festin en 2013. »  explique Isabelle Martins, qui anime l’atelier ouvert pour l’événement, est de valoriser les productions locales ». Le thème de ce banquet est la cuisine aux herbes. Le banquet s’inscrit dans un week-end tout entier dédié à la bonne chère, carrioles de cuisine de rue proposant divers modes de cuisson (vapeur, friture, grillade), espace enfant de la cuisine centrale et son atelier du goût, bars à vin, eau ou huile. Un concert et un cabaret Rabelaisien sont aussi au programme.

D’autres idées sont en cuisine comme celle de produire une assiette labellisée MP2013 Aubagne et celui d’éditer un livre de recettes accroché à des récits de vie.


Tout en un clin d'oeil

Pour avoir une vue d'ensemble de l'évènement MP2013 sur le territoire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile (programme, calendrier, artistes, acteurs...) :
undefinedwww.2013-paysdaubagne.fr

Expo Picasso

Picasso à Aubagne
L'exposition Picasso céramiste et la Méditerranée se tiendra du 27 avril au 13 octobre 2013 au Centre d'art des Pénitents Noirs.
undefinedaubagne.fr/picasso

Sur le web

Le site internet de Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture :
undefinedwww.mp2013.fr

Bloggez 2013 !

Dès le 12 janvier et toute l’année durant, les Aubagnais sont invités à nourrir le blog participatif www.soifde2013.fr en postant commentaires et photos de leur année européenne de la culture.

Wael Shawky en résidence


C'est à  Aubagne que le réalisateur égyptien Wael Shawky a créé son oeuvre "Cabaret Crusades - A path to Cairo". Un projet artistique ambitieux qui a mobilisé de nombreux acteurs du territoire.
+ d'infos


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.