Philippe ORDIONI

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Philippe ORDIONIArtistes Photologies 2016Imprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Philippe ORDIONI

Biographie

Philippe Ordioni vit dans le sud de la France.
En 2008 avec la collaboration de Rodia BAYGINOT, plasticienne, il réalise un « work in
progress » comprenant plus de 2000 portraits.
En 2010, il imagine avec la collaboration de sa fille Claire, une série de « portraits
baroques » qui nous questionnent sur la marginalité, le genre, la folie, notre rapport à
l'étrange et à la différence.
Depuis, cette fiction baroque qui fait appel à un imaginaire cinématographique, s’est
enrichit de nombreuses séries.

Paroles d'artiste

« J’utilise la photographie comme moyen d’expression artistique. Prendre des images
sur le vif ou m’immerger dans de la pure fiction, l’un comme l’autre sont pour moi des
voies qui convergent vers ma volonté d’exprimer une certaine réalité. Le regard que je
propose se traduit en général par des séries thématiques, ce qui me permet de
m’impliquer sur le fond et la forme ».


Techniques de l'artiste

Portraits baroques


Cette série de portraits axée sur l’idée d’enferment psychique ou physique fait appel à
un imaginaire cinématographique.
Elle questionne le rapport à l’étrange et à nos différences.
Avec la collaboration artistique de Claire Ordioni (Maquillage et préparation des
modèles.)
« Les portraits baroques » sont une poésie d’après la bombe quand on utiliserait au
quotidien l’archéologie du futur…une civilisation à l’air désespéré, des bribes
d’archétypes, un blanc sali qui tente une aristocratie trash. L’ombre d’une
dégénérescence humaine cachée sous le fard, les plumes et les dentelles abîmées,
avariées. Une dignité de la survie. Un au delà du « no future ».

 

La délicatesse des êtres-anges


L'expression de Philippe ORDIONI se situe à la frontière étroite qui sépare le réel de
l'imaginaire onirique, là où bascule (peut-être?) la raison, là où se bousculent les visions
d'un (autre ?) monde issu de notre inconscient collectif.
Il s'aventure aux sources pures de la folie, aux eaux troubles de nos certitudes, pour ses
portraits d'étranges personnages qui nous bouleversent tant on les reconnaît dès le
premier regard.
Technique photographique, mise en scène de studio, traitements numériques
contribuent à révéler leur univers à la délicatesse déplacée. Les questions fusent alors
dont celle de leur évidente complicité lors de la prise de vue et du message qu'ils
souhaitent ainsi nous adresser : celui d'une réconciliation avec ces envers de nous que
l'on fuit ?

 

Rodia BAYGINOT

undefinedhttp://ordilabo.wix.com/philippe-ordioni


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.