Christophe Vissant

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Marcel Pagnol 2017

Christophe VissantSportifs aubagnaisImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Marins du bitume

Gilles sur son vélo et Christophe torse nu« On est comme les marins, quand ils reviennent de pleine mer, ils n'ont qu'une envie : repartir ! Nous c'est pareil, on est des marins du continent ». Dit comme ça, on pourrait croire que ce périple de 38 jours ne fut qu'une paisible croisière pour Christophe et Gilles. S'ils ont traversé des paysages magnifiques et fait de belles rencontres, la navigation n'a cependant pas été de tout repos pour les deux champions. Et c'est même une véritable tempête qu'il a fallu affronter du côté de Cannes (le fameux mini raz-de-marée à la veille du festival). Ils ont surtout mis à l'épreuve leur endurance physique et leur capacité à se dépasser : « tous les jours il faut relancer le corps, relancer la machine. Quand t'as 70 km en face de toi, tu triches pas », explique Christophe. Gilles acquiesce : « Y'a pas moyen de faire semblant ». Le jeune homme, infirme moteur cérébral, a relevé avec brio l'objectif qu'il s'était fixé : sur son vélo handisport, pédaler au moins 20 km sur chaque étape à la force des bras. La présence de «Gillou» a été un soutien précieux pour Christophe, de même que son équipe de suiveurs qui l'accompagnait. Après Aubagne-Paris en 2008, ce nouveau défi lui a permis d'engranger encore un peu plus d'expérience et de confiance, en vue de l'accomplissement de son rêve : rejoindre Sydney et la barrière de corail. Soit un voyage au long cours de 22 000 km. C'est en 2013 que cap'tain Vissant devrait mettre le cap sur l'Australie. Mais d'ici là, vous le verrez à coup sûr tirer des bords, inlassablement, sur l'asphalte aubagnais.

Article paru dans l'AJJ 691 du 2 juillet 2010


Du coeur et des jambes

Christophe VissantAprès avoir rejoint Paris, à partir d’Aubagne, en courant, Christophe Vissant, coureur de l'extrême, s’est lancé un nouveau défi : parcourir, en mai 2010, les 2 200 km qui séparent notre ville d’Athènes, à raison de 75 km par jour et par nuit, durant environ un mois. Un long périple qui n’est, pour Christophe, qu’un pas de plus vers l’accomplissement de son rêve : courir plus de 22 000 km pour rejoindre Sydney. Un record du monde ! Actuellement détenu par Serge Girard, qui a couru entre Paris et Tokyo pendant 19 091 km ! Cet exploit est motivé par un généreux amour et respect de la vie. « En 2003, lorsque j’ai failli perdre l’usage de mes jambes, suite à un accident de plongée, raconte Christophe, je me suis promis de réaliser mon rêve, si je m’en sortais : aller en courant voir la grande barrière de corail en Australie ! Un spectacle de vie d’une variété et d’une beauté extraordinaire, et aussi l’être vivant, le plus grand au monde, menacé d’extinction. » Christophe, qui attache une profonde importance à la protection de notre planète, a établi une charte relative à sa course jusqu’en Grèce, car « l’équipe en se déplaçant avec ses véhicules, va inévitablement polluer ». Mais grâce à cette charte, chaque accompagnateur et lui-même s’engagent « à adopter un comportement responsable et respectueux » : économie d’eau et limitation des déchets, utilisation de l’énergie solaire, attention particulière à la fragilité des écosysytèmes…

 michel.decaro(at)mairie-aubagne.com

Article paru dans l'AJJ 670 du 11 septembre 2009







Bon à savoir

Sur le web



Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.