Aubagne aujourd’hui

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

Liens

Aubagne aujourd’huiDécouvrir AubagneImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Une forte personnalité

Ville-centre de la communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile  et de ses 105 000 habitants, Aubagne (47 000 habitants en 2012) s’étire, sur 54,9 km2, au pied du massif de Garlaban et des contreforts de la Sainte-Baume. 

Vue de la vieille villeLa ville natale de Marcel Pagnol occupe une place singulière aux portes de Marseille la métropole régionale, d'Aix-en-Provence et de Toulon. Par son dynamisme économique et culturel, par son identité provençale forte et par la capacité d’innovation de son service public. La gratuité des transports en constitue l’illustration la plus récente.

Les marchés d'Aubagne sont connus dans toute la région. On y vient pour retrouver l'irremplaçable plaisir du marché provençal. Cinq jours par semaine, le cours Foch, le cours Voltaire et le cours Barthélemy mêlent saveurs et accents.

Pourtant, rien n’était acquis au tournant des années soixante-dix. Aubagne a été en effet la première ville de France à être totalement entourée d’autoroutes. Le triangle autoroutier qui ceinture la ville aurait pu signifier son déclin et sa dilution dans l’aire métropolitaine marseillaise.

Vue aérienne d'AubagneDe ce handicap, elle a su au contraire faire une force, surmonter la disparition de ses activités traditionnelles (tuileries, faïenceries), pour s’affirmer à la fois comme le pôle de développement de l’est marseillais et comme un haut lieu des arts de la terre.
Les Aubagnais sont profondément attachés à cette autonomie à l’égard de la grande voisine (ils l’ont réaffirmé lors d’un référendum local le 13 juin 2010) comme à ce passé d’argile et à cette mémoire ouvrière, dont témoignent encore les cheminées qui se dressent fièrement au entrées de la ville.

Aubagne accueille tous les deux ans, au mois d’août, les meilleurs artisans de l’art céramique, à l’occasion du plus grand marché potier de France : Argilla. Dans l’intervalle, La biennale de l’art santonnier, lui succède une année sur deux en novembre et justifie le titre envié de « Capitale des santons de Provence ».

Autre élément fort d’attractivité touristique, la commémoration de la bataille de Camerone, chaque 30 avril au siège de l’Etat Major de la Légion étrangère, quartier Viénot, qui abrite le musée national de la Légion.

Six Aubagnais sur dix travaillent aujourd’hui sur les sites d’activités des Paluds, de La Martelle, de Napollon et de Saint-Mitre. Cette proximité du lieu de travail favorise la vitalité des quelques 600 associations aubagnaises, le succès des nombreux événements festifs organisés tout au long de l’année et la fréquentation des différents espaces de citoyenneté ouverts dans le cadre de la démocratie participative.

Cette vie associative et citoyenne, encouragée par le haut niveau d’équipement (un théâtre, 9 salles de cinéma, une MJC, deux salles d’expositions, une université du temps libre, 2 piscines, une patinoire, des stades et gymnases où pratiquent 16000 licenciés sportifs) constitue l’un des principaux éléments de la qualité de vie de la commune.

Bon à savoir

• Code postal : 13 400

• Maire : Gérard Gazay

47 000 habitants (chiffre INSEE : population légale 2009 entrée en vigueur le 1er janvier 2012)
Voir sur le site de l'INSEE

• Superficie : 54,9 km2

• Altitude
Minimale : 74 mètres
Maximale : 701 mètres

Flash Info

L'AJJ de février

Une de l'AJJ 803
Le n°803 d'Aubagne au Jour le Jour (février 2017) est disponible en ligne.
undefined+ d'infos


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.