Cyclistes, répondez au questionnaire de la FUB !

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

  >  Actualité

Liens

actualitéActualitésImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio

Cyclistes, répondez au questionnaire de la FUB !

L'association Mobilidées est adhérente du Réseau FUB - Fédération des Usagers de la Bicyclette. La FUB a lancé ces dernières semaines un "Baromètre des villes cyclables" via la plateforme www.parlons-velo.fr. Les Aubagnaises et les Aubagnais sont invités à y répondre.

Cette enquête nationale inédite vise à recueillir le ressenti des cyclistes français sur les conditions de déplacement dans leur territoire. Les résultats permettront d’objectiver les freins au développement de la mobilité à vélo et offriront des pistes aux pouvoirs publics pour orienter les politiques publiques en faveur de la mobilité à vélo.

Le questionnaire, qui s’inscrit dans une démarche scientifique internationale, a été mis en ligne en septembre à l’occasion de la semaine de la mobilité.

Nous avons été entendus : à trois semaines de la clôture de l’enquête, les 60 000 réponses déjà recueillies par le Baromètre des villes cyclables montrent l’appétence des Français pour la solution vélo. Pourtant, malgré les efforts de la ministre des Transports Elisabeth Borne, les Assises de la Mobilité peinent à convaincre que la politique du tout voiture est enfin rompue et que l’on peut enfin envisager de manière crédible une mobilité multimodale, où la marche et le vélo retrouvent leur juste place. Ceci passe par une véritable politique vélo, assumée et financée.

La répartition géographique des réponses dessine déjà les contours d’une France cyclable. Loin des clichés sur le relief ou le climat, des villes de toutes tailles et dans toutes les régions montrent un fort engouement pour l’enquête « Parlons Vélo ». A l’inverse, certaines villes risquent de ne pas figurer dans les résultats de l’étude faute d’atteindre le nombre minimum de 50 réponses. S’agit-il de territoires où le vélo n’est pas une alternative viable ? Les politiques de mobilité ont-elles encouragé ce mode de déplacement ? Il reste trois semaines aux citoyens concernés pour répondre.

Répondez en 5 minutes à l'enquête en ligne  et partager votre expérience d'usager :
undefinedwww.parlons-velo.fr

 


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.