Archives numériques : une mission de taille pour la mémoire

Raccourcis d'accessibilité :

Recherche

Outils

Ecrire aux élus Plans Agenda Newsletter Numéros utiles AJJ

  >  Actualité

Liens

actualitéActualitésImprimer cette page

Navigation médias

  • Vidéos
  • Photos
  • Audio
Sortir, se cultiver

Archives numériques : une mission de taille pour la mémoire

Comment faire traverser le temps aux documents numériques ? Le 12 octobre prochain à Aubagne, le réseau des archivistes communaux et intercommunaux des Bouches-du- Rhône, réunis sous la houlette des Archives départementales et du centre de gestion de la Fonction publique territoriale, se penchera sur cette question majeure.

Hier une simple facture. Aujourd’hui une archive qui nous informe sur l’histoire de cette manufacture devenue la Poterie Ravel.« Aujourd’hui, notre mission ne se limite plus à conserver nos archives papier. Nous devons aussi réfléchir à la manière de transmettre aux générations futures les informations produites de manière numérique », explique Sandra Rouqueirol, responsable du service Archives Patrimoine. L’exemple le plus parlant est sans doute la production de photos numériques. Que deviendront-elles dans les décennies à venir ? Pourra-t-on toujours lire le type de format numérique utilisé aujourd’hui ? « D’autres documents nous sont précieux, précise l’archiviste. Les factures émises par d’anciennes entreprises nous informent sur le développement économique et social de la ville. Or, dans le cadre de la loi de modernisation de l’État, les entreprises peuvent désormais adresser leurs factures aux entités publiques par voie numérique, via le portail national Chorus Pro. De quelle manière allons-nous "rapatrier" et stocker ces documents ? »

D’autres plateformes de transmission de données ont vu le jour. COMEDEC, pour COMmunication Electronique des Données de l’État Civil, concerne de près les archivistes. Mis en oeuvre par l’Agence Nationale des Titres Sécurisés et le Ministère de la Justice, ce dispositif permet l’échange dématérialisé de données d’état civil entre leurs destinataires (administrations et notaires) et leurs dépositaires (mairies et service central de l’état civil de Nantes).

serveur de stockage numérique Bénéficiant de l’expertise des personnes chargées de la dématérialisation aux archives départementales des Bouches-du-Rhône et aux archives de la Ville de Marseille, les archivistes communaux et intercommunaux vont donc se pencher sur les données dématérialisées qu’il leur revient de conserver ou d’éliminer. « Nous ne décidons pas nous-mêmes des documents à détruire, prévient Sandra Rouqueirol. Il nous faut procéder de manière officielle, en demandant l’autorisation aux Archives départementales. La procédure est la même avec les données numériques. »

Quel que soit le support, la mission des archivistes demeure bien la même : collecter, classer, conserver, communiquer, valoriser… Mais à une autre échelle !

 

 

 

 


Hôtel de ville : 04 42 18 19 19ContactPlan du site Conditions d'utilisation | CréditsFin de la page.